Qu’est-ce qu’un remaniement ministériel ?

remaniement ministeriel

A moins que vous viviez dans une grotte, sans télé, sans internet et sans journaux, vous n’avez pas pu éviter le sujet. Tout le monde en parlait : Le Président de la République François Hollande a procédé à un remaniement ministériel la semaine dernière. Par définition, un remaniement ministériel est lorsque que le président de la République procède à un changement partiel ou total de son gouvernement. Et cela avant la fin de son mandat. Mais est-ce que tout le monde comprend ce terme ? Encore plus facile qu’une simulation d’assurance, voici une petite définition pour comprendre ce terme :

Les causes

On peut diviser les causes à un remaniement ministériel par trois familles de catégories :

  • Démission : la démission d’un des ministres en poste (ou bien même d’un secrétaire d’État) va forcer le chef du Gouvernement (le Premier Ministre) à lui trouver un remplaçant. C’est ce que l’on appelle également un remaniement technique. Cette notion exclue la démission d’un ministre suite à un scandale comme celle de Jérôme Cahuzac. Et comme les choses en Politique ne sont jamais simples, ce genre de remaniement peut avoir des incidences sur d’autres ministères, car le ministre à remplacer peut être fait par un autre ministre déjà en place autre part. C’est le jeu des chaises musicales …
  • Impopularité : C’est la raison du dernier remaniement. En cas d’impopularité, de forts mécontentements, en cas de Politique infructueuse ou encore en cas  d’élections perdues (comme se fût le cas aux dernières élections municipales), le Président ou/et le Premier Ministre peuvent procéder à un remaniement du gouvernement. En l’occurrence cette fois, c’est le Premier Ministre qui a été victime de son impopularité. François Hollande a donc décidé de le remplacé par Manuel Valls, qui lui-même a ensuite procédé au remaniement de ses ministres.
  • Renouvellement : Un mandat dure 5 ans beaucoup de choses changent en 5 ans. C’est pour cette raison qu’un remaniement est possible pour renouveler le gouvernement. Cela intervient généralement aux deux tiers du mandat. Ce type de remaniement peut également permettre de faire sortir les ministres contestés, sans pour autant le faire sous la pression de l’impopularité. Le but est de donner une meilleure fin. C’est un peu une assurance pour éviter certains problèmes futurs.
Autre réflexion :  Impact de la politique agricole française sur la sécurité alimentaire en Afrique et solutions durables

La différence entre Ministre et secrétaire d’Etat

La nouvelle composition du gouvernement est donnée en deux temps. Tout d’abord les Ministres et ensuite les secrétaires d’Etat. Mais quelles sont les différences ?

Les Ministres, tout le monde connait la catégorie. Leur nombre dépend de la volonté du président de la République. Une des promesses était de diminuer le nombre. C’est-à-dire attribuer plus de portefeuilles à chaque Ministère. Le nom des portefeuilles de changent pas. Seules certaines évolutions amènent à faire évoluer les intitulés. Autrefois on parlait de Ministère de  l’Environnement, aujourd’hui cela s’appelle l’Ecologie.

Les secrétaires d’Etat. Ils sont également attachés auprès d’un ministère. La grande différence avec les ministres est qu’ils ne peuvent contresigner les décrets, et ne se voient pas de budget attribué à proprement dit. Ils ne participent pas non plus à la table du Conseil des ministres toutes les semaines (sauf sur invitation spécifique).